-

[NRF18] Les attentes de la FrenchTech : Alkemics s'attaque à un marché US très intermédié

Le Retail’s Big Show se tient du 14 au 16 janvier à New-York. Business France y embarque 12 start-up françaises. Les ambitions de la FrenchTech sont à la mesure de la dimension du territoire américain. La preuve avec la tribune d'Antoine Durieux, CEO d'Alkemics.

Considéré comme l’un des plus grands évènements du secteur, le NRF Retail Big Show attire l’attention de tous les acteurs de la distribution chaque année. Rassemblant des centaines de distributeurs et de marques de l’écosystème du retail tout vertical confondu, cet événement est pour nous l’opportunité de rencontrer de nouveaux clients et de développer de nouvelles relations commerciales, à la fois aux US mais également sur d’autres marchés étrangers. Les besoins que nous adressons chez les distributeurs sont identiques et partagés dans de nombreux verticaux de la distribution. La diversité de profils des distributeurs présents à NRF nous ouvre de nouvelles perspectives. C’est aussi l’occasion de parler stratégie et long terme avec nos clients existants, dont nombreux seront présents à ce salon. En outre, NRF est aussi un endroit où les différentes innovations se croisent : startups et leaders technologiques exposent leurs solutions et projets qui dessineront les grandes tendances du retail de demain. 
 
Le marché américain, un vaste marché ”intermédié”
Le marché américain est gigantesque: c’est le plus grand marché de la grande consommation au monde ! A la différence de la France, c’est aussi un marché beaucoup plus fragmenté et régionalisé qui rassemble des centaines de grands distributeurs. Outre la multiplicité des acteurs, le secteur de l’agro-alimentaire est aussi beaucoup plus intermédié qu’en Europe. Aux Etats-Unis, la relation entre marques et distributeurs est plus indirecte : des “food brokers” s’ajoutent au circuit commercial entre l’industriel et son distributeur. Le secteur compte donc beaucoup de points de contacts et d'interactions, rendant plus complexe le partage d’information et la collaboration entre les différents acteurs du réseau. 
 
Présentation d'Alkemics
Face aux diverses  mutations de la distribution et des habitudes de consommations (e-commerce et drive, besoin de transparence accrue de la part du consommateur, consommation éthique et locale...) les flux de données produit et d’informations entre marques et distributeurs se sont densifiés et complexifiés. Les acteurs du secteur doivent digitaliser, centraliser et structurer une donnée produit de qualité pour gagner en productivité, imaginer de nouveaux scénarios de  distribution et réussir leur transformation digitale. C’est autour de cette donnée digitalisée, véritable ADN du produit, qu’Alkemics permet de nouveaux usages de collaboration dans la distribution.
Alkemics est la plateforme de collaboration du retail. Elle aide distributeurs, marques et solutions métiers à digitaliser, collecter et partager leur données produits en un seul lieu sécurisé.
 
 
 
Biographie d'Antoine Durieux :
Antoine Durieux fonde en 2011 avec Antoine Perrin et Benoit Portoleau-Balloy Alkemics,une plateforme collaborative d’échanges entre marques et distributeurs. C’est en commençant à travailler avec Auchan Drive qu’Antoine détecte une asymétrie de l’information : des marques connaissant parfaitement leur produit et des distributeurs en manque d’informations en magasin et sur le web pour répondre aux besoins accrus de transparence de la part des consommateurs. 
 
Article disponible sur le site de LSA