-

Alkemics crée un réseau social du produit

Cette plateforme collaborative vise à faciliter le travail entre fournisseurs et distributeurs dans la mise sur le marché des produits. 

Alkemics a été fondée fin 2011 par trois jeu­nes entrepreneurs afin de proposer des outils d’e­merchandising aux drives alors en plein développement. L’entreprise emploie aujourd’hui plus de 60 personnes et a procédé à une levée de fonds de 20 M€ en septembre 2016, la précédente portant sur cinq millions en 2015. Le secret de cet essor ? « Nous nous sommes rapi­dement aperçus que le principal défi dans la dis­ tribution était celui du partage de l’information produit », raconte Antoine Durieux, cofondateur. Résultat : la création d’une plateforme collabora­tive entre les marques et les distributeurs, testée à l’origine avec Auchan et Nestlé.

 

Elle vise à recueillir toutes les informations sur le produit, de la taille de son emballage à ses modes d’utilisation. « Il ne s’agit pas d’une base, précise Antoine Durieux, mais véritablement d’un outil de partage pour faciliter le travail entre les fournisseurs et les distributeurs dans la mise sur le marché des produits ».


En réalité, l’outil s’apparente à un véritable réseau social B to B. Côté industriel, son accès initial est gratuit et il se finance sur l’offre de fonctionnalités avancées, comme la mise en ligne de vidéos pro­motionnelles, de compléments marketing ou la connexion automatique à l’ERP de l’entreprise. Quant aux distributeurs, ils acquittent une licence pour pouvoir en collecter les informations. Antoine Durieux lui assigne trois bénéfices princi­ paux : la baisse des coûts puisque « cette simplifi­cation du partage de l’information permet de concentrer les équipes sur des travaux à forte valeur ajoutée », l’efficacité opérationnelle grâce à « la qualité des informations réunies qui optimi­sent la chaîne logistique, ne serait­ ce qu’en ter­mes de palettisation, de mise en rayon ou de conservation du produit sous chaîne du froid » et, enfin, la croissance des ventes du produit
« qui peut ainsi se distinguer de ses concur­rents ». En outre, « nos chats de discussions per­mettent aux PME d’entrer facilement en contact avec des clients auxquels elles n’ont pas toujours facilement accès 
». 

 

Alkemics couvre 90% du e-commerce des GMGS (voire leur réseau physique) et plus de 2 700 marques, soit près de 100 000 produits. 

Pour retrouver le reste du dossier rendez-vous sur: http://www.ria.fr/sommaires/RIA791.pdf